Mars Bleu : faites-vous dépister !

24/02/2020

Mars Bleu : faites-vous dépister !

Avec 43 000 nouveaux cas détectés par an, le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent en France. S’il est détecté à temps, ce cancer guérit 9 fois sur 10. Vous avez entre 50 et 74 ans ?  Bénéficiez d’un test de dépistage gratuit.

mars bleu

Le cancer colorectal : qu’est-ce que c’est ?

Le cancer colorectal se forme, comme son nom l’indique, dans le côlon ou dans le rectum qui est la dernière partie du gros intestin. Selon l’INCA (Institut National du Cancer), en France, tous sexes confondus, il se situe au troisième rang des cancers les plus fréquents (le deuxième chez les femmes et le troisième chez les hommes). Il survient souvent chez les plus de 50 ans et d’après les études menées, le nombre de nouveaux cas pourrait atteindre 45 000 par an en 2020.

 

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Les symptômes sont les suivants : sang dans les selles, diarrhée ou constipation persistante.

 

Dépisté à temps, il guérit 9 fois sur 10

Le cancer colorectal prend plusieurs années à se former. Plus il est détecté tôt, moins les traitements sont lourds et plus les chances de guérison sont importantes.

Tous les 2 ans, si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevez à votre domicile un courrier de l’Assurance maladie vous invitant à consulter votre médecin traitant pour un dépistage gratuit du cancer colorectal.

Prenez alors RDV chez votre médecin. Il vous remettra un test, fiable et performant, à faire chez vous.

Si vous avez moins de 50 ans, avec des antécédents familiaux ou personnels, un suivi médical personnalisé et adapté doit vous être proposé par votre médecin traitant.

 

Que signifie un résultat positif ?

Si le test est positif (4 % des cas), cela signifie que du sang est présent dans vos selles.
Le médecin vous adresse à un gastroentérologue pour la réalisation d’une coloscopie recherchant l'origine de ce saignement :

  • Une lésion précancéreuse est en cause dans environ 30 % des cas,
  • Une lésion cancéreuse est à l'origine du saignement dans environ 8 % des cas,
  • Dans plus de la moitié des cas, la coloscopie ne trouve aucune anomalie.

 

Pour en savoir plus sur le dépistage organisé