Et si vous preniez votre rendez-vous chez le médecin sur Internet ?

26/03/2018

Et si vous preniez votre rendez-vous chez le médecin sur Internet ?

Prendre son rendez-vous chez son généraliste ou un spécialiste en quelques clics. La pratique a de quoi séduire ceux désireux de gagner du temps. Alors qu’un tiers des Français a déjà pris un rendez-vous médical sur une plateforme dédiée, les médecins tardent à proposer ce service à leurs patients. Explications.

Et si vous preniez votre rendez-vous chez le médecin sur Internet ?

Mondocteur.fr et Doctolib.fr comptent parmi les principaux acteurs d’un marché florissant : la prise de rendez-vous médicaux en ligne.

Lancées respectivement en 2013 et 2014, ces deux plateformes internet se targuent de connaître une forte progression de leur activité, qui consiste à permettre au patient de s’inscrire lui-même dans l’agenda d’un médecin généraliste ou spécialiste.

Grâce à ce service gratuit, le patient n’a plus besoin d’attendre les heures d’ouverture pour appeler le secrétariat.

Un tiers des Français déjà utilisateurs


Cette prestation est plébiscitée. En septembre 2017, Doctolib.fr affirmait ainsi, s’apprêter “à franchir le cap des 10 millions de visites mensuelles sur son site”. En octobre, la plateforme Mondocteur.fr annonçait quant à elle avoir dépassé la barre symbolique des 25 millions de rendez-vous médicaux. À cette occasion, elle revenait sur son Baromètre de la santé numérique 2017, publié en mars, dans lequel on apprend que la majorité des Français (54 %) est informée de l’existence du service de réservation de consultation en ligne et que 31 % l’ont déjà essayé. “Ce sont les personnes âgées de 25 à 34 ans qui connaissent et utilisent le plus ce service ; ils sont suivis de près par les 35-49Šans et les 50-64 ans”, précisent les auteurs. L’étude révèle aussi que 69 % des utilisateurs sont des femmes, âgées en moyenne de 41 ans. Les patients ont globalement une bonne image de la prise de rendez vous en ligne, puisque “79 % des répondants attribuent la note de 4 sur 5 ou de 5 sur 5 lorsqu’on leur demande de noter le service”.

 

Seuls 8 % des médecins conquis


Pour les professionnels de santé, la prestation est payante, mais les plateformes comme Doctolib.fr leur promettent de nombreux avantages : “Gagnez 30 % de temps de secrétariat ; réduisez de 75 % vos rendez-vous non honorés ; renouvelez votre patientèle selon vos besoins ; apportez un service nouveau pour vos patients”.

Des arguments qui tardent à convaincre : “Seuls 8 % des 500 000 professionnels de santé sont équipés du service en France”, selon le Baromètre du site Mondocteur.fr, alors qu’une “majorité connaît (la plateforme) de prise de rendez-vous en ligne”. Parmi les 90 spécialités recensées par le site, les plus représentées sont les généralistes, les dentistes, les gynécologues et les ophtalmologistes. Les femmes médecins sont également plus nombreuses que leurs collègues masculins à recourir à ce service. Les généralistes et spécialistes d’entrée de parcours de soins captent 66 % des rendez-vous.

 

Les hôpitaux se lancent


Les établissements de santé, quant à eux, sont de plus en plus nombreux à faire appel aux plateformes. D’ailleurs, “59 % connaissent le service et un quart comptent s’équiper dans les prochains mois”, note le Baromètre de la santé numérique. En mai 2017, déjà, l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) annonçait que la prise de rendez-vous en ligne avec ses 9 000 médecins, répartis dans ses trente-neuf hôpitaux, serait possible au plus tard au mois de juin 2018. Début novembre, le centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Nancy s’est à son tour doté de cette possibilité. D’autres acteurs s’y intéressent, comme la Croix-Rouge française, qui depuis octobre permet aux patients franciliens de ses centres de santé de prendre rendez-vous directement sur internet.

 

Comment prendre son premier rendez-vous en ligne ?


Quelle que soit la plateforme, le fonctionnement du service de prise de rendez-vous en ligne est toujours le même. Depuis la page d’accueil, l’internaute effectue une recherche soit par spécialité et par localisation, soit directement avec le nom du médecin. Le site propose alors les résultats correspondants. En face du nom de chaque professionnel de santé sont indiqués son adresse, son niveau de conventionnement et s’il accepte ou non la carte Vitale. Une fois le praticien sélectionné, le patient a accès au calendrier des consultations. Il doit choisir un motif (première consultation, suivi du nourrisson…) avant de valider le créneau qui lui convient. Il est ensuite invité à préciser son adresse email et son numéro de téléphone. Le rendez-vous lui sera confirmé par messagerie et un SMS de rappel lui sera envoyé vingt-quatre heures avant le jour J.